Valeurs

La CGC DGFIP rassemble des cadres d’opinions différentes exerçant des métiers divers qui se retrouvent autour de valeurs communes qu’ils font vivre dans leur activité professionnelle. Ces valeurs, portées par le syndicat CGC DGFIP, découlent des orientations propres à la CGC et s’inscrivent dans le respect des principes fondamentaux de notre constitution, base de nos missions.

La CGC est un syndicat humaniste.

Définition : l’humanisme est une philosophie qui place l’homme et les valeurs humaines au dessus de toutes les autres valeurs. Erudits, les philosophes humanistes mettent l’humain au centre de leurs préoccupations et défendent des valeurs basées sur la raison et le libre arbitre.

Dans les groupes de travail et auprès de la direction, la CGC DGFIP a fait valoir les compétences métiers. Elle a aussi souvent que possible appelé l’attention de la direction sur l’aspect humain des problèmes nés de la déficience des outils informatiques, du manque de pertinence des indicateurs et de l’incidence de certaines règles de gestion.

Pour la CGC DGFIP, l’encadrement, soucieux d’accroître ses connaissances et compétences professionnelles, doit placer l’humain au centre de ses préoccupations, établir une relation de confiance favorisant l’épanouissement de tous.

La CGC est un syndicat réformiste.

Définition : le réformisme est une doctrine politique visant à améliorer les structures existantes économiques et sociales, par des modifications légales, progressives, plutôt que par une révolution.

La CGC DGFIP a, à plusieurs reprises, contesté l’interprétation des textes légaux et réglementaires faite par l’administration. C’est dans ce contexte qu’elle a formé des recours contre certaines des règles de gestion adoptées.

Syndicat de fonctionnaires, la CGC DGFIP adhère aux valeurs communes à toutes les Fonctions Publiques: soucis de l’intérêt général, de la continuité du service, de l’égalité de traitement des citoyens, de la neutralité de l’action publique.

Syndicat professionnel, la CGC DGFIP défend les principes constitutionnels, base des missions de la DGFIP.

Egalité d’accès aux emplois publics basée sur les seules compétences : « La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents. » (article VI de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen)

Equité fiscale : « Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable. Elle doit être également répartie entre tous les Citoyens, en raison de leurs facultés » (.article XIII de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen)

Sens du service public et obligation de rendre compte : « La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration » (article XV de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen ).Ces valeurs à caractère philosophique, politique et constitutionnel sont universelles. Cependant, jusqu’à présent, le syndicat CGC DGFIP a choisi de rester catégoriel, sans s’opposer à la création d’un autre syndicat CGC du B et du C.